Qui est le nouveau visage de l’OMC ?

 

Complètement affaibli depuis le déclin du cycle de Doha, l’organisation ayant pour charge les règles du commerce international ainsi que leur application s’est vu octroyée un nouveau représentant. A l’issue d’une longue sélection, se fut en fin de compte, le diplomate brésilien Roberto Azevedo qui a été jugé idoine de diriger ladite organisation internationale. Agé de 55 ans, il n’est pourtant pas un inconnu dans le secteur. En effet, depuis 8 ans déjà, il offrait ses services à l’intérieur de l’OMC en tant que représentant du Brésil. Pour en savoir un peu plus sur les raisons ayant conduit au choix de ce dernier comme nouveau visage de l’OMC, veuillez continuer la lecture de cet article.

 

Roberto Azevedo, un négociateur remarquable

 

Elles sont nombreuses les raisons qui ont conduit au choix de Roberto Azevedo comme le nouveau visage de l’OMC. Au nombre de ces raisons, figure en premier sa qualité de négociateur remarquable. Une réputation reconnue de tout l’ensemble du personnel de l’OMC depuis qu’il y arriva en 2006. A côté de ceci, s’ajoute les grands succès qu’il eut dans les différends commerciaux. Il s’agit des litiges qu’il régla brillamment en faveur de son pays. Entre autres exemples de ces discordes, nous pouvons citer celle relative aux subventions pour le coton contre les USA et celle concernant l’exportation de sucre contre l’Union Européenne.

 

Roberto Azevedo, un homme sympathique et surtout calme

 

Pour ne pas parler seulement de ses qualités et de ses succès en ce qui concerne l’exercice de sa fonction au sein de l’OMC, nous notons que Roberto Azevedo est également un homme très sympathique et surtout très calme. Cela se dénote dans ses interventions et surtout dans ses avis par rapport à la méthode à envisager pour rendre le système à l’intérieur de l’OMC convenable pour le monde actuel. Aussi ses collègues reconnaissent-ils en lui un homme calme et sympathique.