Google : responsable de l’équipe de recherche en éthique et intelligence artificielle se fait viré

Une série de personnes limogée s’annonce à google peut-être. C’est au tour de Margaret Mitchell chef de l’équipe de recherche en éthique et artificielle après  Timnit Gebru. Quelles seraient les raisons de cette situation ?

Les raisons du départ de Margaret Mitchell.

Trois mots : je suis virée. Par ces mots, la chef de l’équipe de recherche en éthique et intelligence artificielle de google fait savoir qu’elle quitte son équipe qu’elle a créée. Madame Margaret n’ajoutera plus d’explication sur son départ obligé. Son départ fait suite à celui, de Timnit Gebru spécialiste des stratégies de reconnaissance faciale qui est un autre responsable de ce service. 

Google explique le départ de Margaret

Dans un communiqué de presse, google explique que l’unité de recherche en éthique et intelligence artificielle avait été mis sous surveillance depuis un certain nombre de temps. Une enquête issue de cette surveillance aurait permis de découvrir que Margaret Mitchell avait copié et fait sortir des fichiers hors de l’entreprise google. Cet acte contraire aux lois de google aurait conduit à l’arrêt de ses fonctions.   

Margaret accuse la direction de google de racisme.

Un bras de fer est engagé par margaret Mitchell et Timnit Gebru contre la direction de google. Ceci sur la réclamation de plus d’ouverture sur la communication des travaux en IA. Un article publié sur les dangers des grands modèles de traitements de langage a été le point de non-retour sur ce conflit entre ces derniers et leur direction. 

Suite à l’éjection de Timnit annoncé comme une démission par google, Margaret accuse l’entreprise de l’avoir forcé à se retirer de certains résultats de recherches.  Une critique publique de la part de Margaret s'annonce. Elle accuse le directeur sur le thème du racisme.

Comment expliquer ces crises au sein de l’entreprise google qui conduit au retrait d fonction de plusieurs de leurs acteurs ?